La crème dénommée cérat de Galien est une sorte de remède utile depuis l’antiquité et qui a su traverser les âges. Elle sert pour traiter une diversité de problèmes cutanés ainsi que pour protéger l’épiderme contre les inflammations et les agressions externes. Il s’agit de l’une des pommades les plus prisées en raison de son efficacité et de sa composition assez naturelle. De quoi se compose-t-elle ? Où peut-on s’en procurer ? Découvrez dans cet article les détails essentiels à propos de ce produit.

Le cérat de Galien : qu’est-ce que c’est ?

On appelle cérat toute sorte d’onguent qui a pour composition principale de la cire et de l’huile. Il sert pour l’élaboration des pommades utilisées en dermatologie ou en cosmétique. C’est ainsi que, suite aux réflexions d’un médecin d’origine grecque, cette crème aux multiples vertus dénommée le cérat de Galien a été créé.

Son appellation est pour honorer le nom de son réalisateur qui est Claude Galien. Vous pouvez le reconnaître grâce au parfum de rose qu’il dégage. Au cours de l’année 2007, cette crème intègre le Formulaire national de la France avec comme formule pour 100 g du produit :

– 13 g de cire d’abeille,

– 0,5 g de Borax,

– 53,5 g d’huile d’amande raffinée,

– 33 g d’eau de rose.

Il existe de nos jours, un cérat de Galien qui est aussi connu sous le nom de cold-cream. Sa composition diffère de celle d’origine par l’ajout de quelques ingrédients. Il s’agit d’une dissolution de benjoin et du palmitate de cétyle qui vient remplacer le blanc de baleine depuis que la loi a interdit de chasser ces êtres.

Quelles sont ses propriétés ?

Les vertus du cérat de Galien sont directement liées aux ingrédients qui le composent. Ces derniers sont réputés pour leurs capacités cicatrisantes, hydratantes et calmantes. L’huile d’amande raffinée offre de l’apaisement à la peau.

Sa fonction régénératrice est effective grâce à l’eau de rose qui au même instant lui confère son parfum. C’est la présence de la cire d’abeille qui rend épaisse la crème naturellement. Pour finir, le borax est un conservateur et un antiseptique efficace qui annule ou freine les bactéries au cours de leur croissance.

À quelle fin doit servir le cérat de Galien ?

Il est d’usage sur l’épiderme lorsque celui-ci est particulièrement sec, irrité. Il est également applicable sur les personnes ayant des pathologies cutanées ou des démangeaisons corporelles après une séance de douche, de natation, des contacts avec de l’eau de pluie, etc. Au nombre des maladies de peau que peut soigner la crème cérat de Galien, l’on peut citer :

– les pathologies de la peau formant des plaques de croûtes (avec des rougeurs) suintant et irritant, souvent d’origine allergique à l’exemple de l’eczéma sec ;

– l’érythème qui est une rougeur cutanée qui disparaît sous la pression et qui est souvent liée à un frottement, à une allergie ou à des coups de soleil ;

– une brûlure au premier degré, dans ce cas, certains composants du cérat de Galien doivent être remplacés à l’exemple de l’eau de rose qui sera changée par celle de laurier cerise afin d’offrir à la crème une particularité plus adoucissante ;

– une dermatose inflammatoire occasionnant des pustules sur le visage ou sur la partie supérieure du thorax et qui est due à une inflammation des follicules pilo-sébacés avec la formation de points noirs ;

– le psoriasis qui est un état inflammatoire chronique non-contagieux de la peau ;

Pour profiter des bienfaits du cérat de Galien, il est recommandé de le passer une fois au quotidien sur une peau propre et sèche. Il faut aussi rappeler l’importance de se tourner vers un spécialiste de la santé pour avoir son avis sur la crème avant son utilisation. Cela afin d’enlever toutes sortes de doutes sur son efficacité à lutter contre les diverses maladies citées plus haut.

Où peut-on trouver cette crème et à quel coût ?

Le cérat de Galien à ses débuts n’était accessible au public que sur une recommandation écrite par un médecin ou un pharmacien. Mais au fil du temps, sa formule a été adoptée et revue par d’autres laboratoires.

Ces derniers s’en sont servis pour mettre sur le marché des produits nouveaux en dermatologie et cosmétique. Ces nouveaux créateurs ont permis d’avoir de nos jours le cérat de Galien sans ordonnance. Ainsi, il est possible de se procurer cette crème auprès d’une pharmacie ou en parapharmacie.

De même, on la retrouve sur des sites de vente sur Internet. Pour ce qui est de son prix, il peut tourner autour de 7 et 13 euros pour un tube de 125 ml. Toutefois, il est possible de concocter soi-même sa crème à la maison en se basant sur les formules évoluées et qui sont bien sûr, très simples à faire.

Comment peut-on préparer sa propre crème cérat de Galien chez soi ?

 Les ingrédients de base

Pour une telle préparation, il faut au minimum de trois actifs : la cire d’abeille pour l’épaississement, l’huile d’amande raffinée pour l’adoucissement et l’eau de rose pour l’hydratation, l’apport de parfum et le rafraîchissement. À ces derniers, l’on peut ajouter d’autres ingrédients à volonté.

Les recettes pour créer le cérat de Galien sont bien nombreuses. Aussi, l’on peut faire des ajouts de toutes sortes pourvu que les ingrédients sélectionnés aient de bons effets pour la peau. Voici ci-dessous une recette. Elle a été modernisée, mais dans sa réalisation reste à portée de main. Ainsi, pour une boîte de crème de contenance de 50 ml, il faut :

– 26 g d’huile essentielle d’amande raffinée, de rose musquée en provenance du Chili, d’argan, d’abricot naturel ou d’olive (son incorporation reste lente.) ;

– 16,5 g d’extrait naturel de rose, de lavande, de camomille, de fleur d’oranger ;

– 7,5 g de granules de cire d’abeille ;

– 5 gouttelettes facultatives d’antioxydant à raison de la vitamine E pour un cérat de Galien revisité ;

– 10 gouttelettes de conservateur bio (teinture de benjoin) à volonté ;

– 5 gouttelettes d’huile essentielle (d’arbre à thé, de cèdre Atlas, d’encens, de lavande bio, etc.). L’usage de ces huiles est important pour l’adoucissement de la peau et la conservation de la pommade sans nécessité de la mettre au réfrigérateur. Ceci parce qu’elles sont antifongiques ou anti-bactéricides.

Le processus de préparation

En premier lieu, il faut savoir que la préparation du cold Cream se réalise à chaud. Il faut disposer de matériels stérilisés comme des récipients pouvant passer au bain-marie, d’une balance de précision, d’un mini fouet, d’un thermomètre et d’une boîte propre de 50 ml.

Pour la réalisation du cérat de Galien, il faut dans un premier récipient et au bain-marie, faire revenir la cire et l’huile à 70° C. Un second servira à chauffer et toujours à une température de 70 °C l’extrait naturel de rose.

Ensuite, il faut procéder au mélange hors du feu des deux ingrédients et les fouetter de façon vigoureuse et dans un même sens jusqu’à l’obtention d’une consistance adéquate. Après cela, laissez ce mélange devenir tiède.

Pour la suite de la préparation du cérat de Galien, il convient de verser le reste des divers ingrédients cités à l’intérieur du mélange. Après cela, il est important de continuer de mélanger la solution. Lorsque le tout est bien homogène, la pommade est prête à l’emploi. On peut le renverser dans une boîte à couvercle propre et stérilisée. Il peut servir pour l’ensemble du corps, les pieds, les mains.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici