Comment choisir sa mutuelle dentaire ?

4/5 - (1 vote)

À défaut de vous coûter une dent, les soins dentaires peuvent très bien vous coûter la peau des fesses. Les chirurgiens-dentistes et les stomatologues peuvent fixer librement certains de leurs honoraires. Ils en profitent pour aller au-delà de ce qu’il faut par moment. Ces types de frais ne sont pas pris en compte par la sécurité sociale. Pour ne pas payer de sa poche, il faut souscrire à une mutuelle dentaire. Comment trouver une assurance santé dentaire mutualiste qui couvre vos besoins de remboursements ? Toutes les informations nécessaires sont dans cet article.

Qu’est-ce qu’une mutuelle dentaire ?

Encore appelé mutuelle santé dentaire, il s’agit d’une souscription d’assurance. Elle est destinée à couvrir les frais de soins dentaires non pris en charge par la sécurité sociale. Ce ne serait jamais assez dit, les dépenses (orthodontie, bridge, implant, etc.) chez le dentiste peuvent rapidement s’élever.

C’est le cas malgré le fait que l’assurance-maladie se charge de rembourser un taux de ces soins. En effet, il vous revient d’honorer le reste à charge (ticket modérateur). C’est là une raison suffisante pour laquelle cette mutuelle doit figurer dans vos projets. Vous devez surtout le faire dans un but préventif.

Une mutuelle dentaire est une souscription qui vous assure de meilleurs remboursements. Ainsi, même si votre prise en charge médicale est élevée, moins sera la somme que vous aurez à débourser de votre poche.

Pourquoi chercher à opter pour le meilleur remboursement dentaire qui soit ?

La sécurité sociale prend à peine la charge des frais dentaires (enlever la pulpe dentaire, traiter une carie, faire des implants, etc.). Seuls les frais conventionnels de base sont pris en compte par cette dernière et à hauteur de 70 % uniquement. C’est déjà une raison suffisante pour souscrire à une mutuelle dentaire en complément.

Or, dans le cas des soins dentaires (contrôle annuel, caries dentaires soignées, détartrage, etc.) les dépenses peuvent augmenter rapidement. Il convient alors pour sauver vos dents et votre budget santé à la fois de choisir une mutuelle qui vous convient le plus. C’est-à-dire celle qui dispose de la meilleure politique de remboursement en cas de soins dentaires.

Comment choisir une mutuelle dentaire ?

Les critères de choix d’une mutuelle santé dentaire sont divers.

Effectuer une étude de comparaison

Si vous voulez souscrire à une assurance complémentaire santé, l’étude comparative est la première chose qui vous situe sur la bonne voie. Elle vous aide à comparer les mutuelles susceptibles de vous offrir le genre de garanties que vous désirez sur un plan financier et opérationnel.

La comparaison mutuelle santé vous permet de voir si les soins dentaires figurent dans les prises en charge. Ensuite, elle vous permet de vérifier si les propositions correspondent entièrement à votre profil. Il existe des sites en ligne qui vous permettront de réussir cette étude comparative en un clic.

Lire attentivement le contrat

La plus grande tâche se retrouve ici au niveau du contrat. Une lecture attentive de la convention de la mutuelle dentaire est donc recommandée. Vérifier ces points pour finir.

  • Les garanties prises en considération dans votre formule : prise en charge des soins dentaires, optiques, auditifs, hospitalisation, forfait hospitalier, etc.
  • Le taux de remboursement des honoraires des docteurs spécialisés : consultation en orthodontie, chez le chirurgien-dentiste, etc.
  • Le taux de remboursement des soins dentaires : réalisation et pose de prothèse, pose d’implant, prise en charge de carie dentaire, extraction de dent, etc.
  • Le délai de carence : une période déterminée qui suit la souscription et au cours de laquelle aucun remboursement venant de la part de votre mutuelle dentaire ne sera possible.
  • Les montants maximums de remboursement par garantie.
  • La responsabilité que dégage votre contrat : une convention de mutuelle se doit d’être responsable pour être certain de toucher l’intégralité du remboursement 100 % santé.

S’il demeure un point cité ci-dessus qui ne correspond pas à vos besoins, vous avez la liberté d’en faire la remarque à l’agent en charge de votre dossier.

Quels sont les soins qui sont totalement pris en charge par une mutuelle santé dentaire ?

Le mode de remboursement des soins dentaires s’est vu évoluer grâce au plan « 100 % santé ». De la réforme du reste à charge zéro, l’on est passé au plafonnement du prix de certaines prothèses en 2019 et à leur remboursement intégral en 2021. Les soins qui sont totalement remboursés par une mutuelle dentaire proposant une convention responsable sont les suivants.

  • Les couronnes céramiques monolithiques en zircone (incisives, canines, prémolaires) ;
  • Les couronnes céramiques monolithiques (tout ce qui n’est pas en zircone) et céramo-métalliques visibles sur les dents ;
  • Les couronnes métalliques toute localisation ;
  • Les bridges métalliques toute localisation ;
  • Les bridges céramo-métalliques (incisives) ;
  • Les prothèses amovibles à base de résine ;
  • Les inlay corps et couronnes transitoires.

Voilà en tous les soins auxquels vous pourrez prétendre sans débourser dans un cabinet dentaire avec une mutuelle santé.

Quelles sont les catégories de remboursements que propose une mutuelle dentaire ?

De façon générale, elle propose deux types de remboursement à savoir le forfaitaire et celui en pourcentage.

Le remboursement forfaitaire

C’est un montant (mensualité ou annualité) forfaitaire destiné au remboursement des frais dentaires d’un assuré. Lorsque ce dernier va au-delà de ce forfait, le surplus devient une charge à payer pour lui. Il permet au souscripteur d’avoir une idée préalable du montant maximum que supporte sa mutuelle dentaire. Il lui revient à présent d’assurer convenablement la gestion de ses dépenses de santé.

Le remboursement en pourcentage

Il est fixé sur la base du taux de tarif conventionnel de l’assurance-maladie. Ainsi, il peut être plafonné à 800 % de ce dernier. À titre d’exemple, prenons le cas d’une mutuelle dentaire qui propose un pourcentage de 500 %. Cela voudrait dire qu’elle remboursera jusqu’à 5 fois la prise en charge (montant) à payer par la sécurité sociale.

Il est recommandé d’opter pour une mutuelle santé dentaire proposant un forfait complémentaire d’une formule en pourcentage ou un forfait annuel en euros.

Laisser un commentaire