Qu’est-ce que le HHC ?

Noter cet article

Si vous êtes familier avec le cannabis, vous connaissez probablement le THC et le CBD, les deux cannabinoïdes les plus connus qui sont responsables de la plupart des effets de la plante. Mais saviez-vous qu’il existe plus de 120 autres cannabinoïdes identifiés dans le cannabis, chacun ayant ses propres propriétés et avantages potentiels ? L’un de ces cannabinoïdes moins connus est le HHC, qui signifie hexahydrocannabinol. Les produits à base de HHC sont puissant peut être équivalent au THC ? Dans cet article de blog, nous allons explorer ce qu’est le HHC, comment il est fabriqué, comment il affecte le corps, et quels sont les avantages et les inconvénients de son utilisation.

Qu’est ce donc que le HHC ?

Le HHC est une forme hydrogénée du THC, ce qui signifie que des atomes d’hydrogène supplémentaires sont attachés à sa structure moléculaire. Cela rend le HHC plus stable et moins susceptible de se dégrader que le THC, qui peut perdre de sa puissance au fil du temps lorsqu’il est exposé à la lumière, à la chaleur ou à l’oxygène. Le HHC peut être trouvé à l’état naturel dans certaines variétés de cannabis, mais à des concentrations très faibles. Il peut également être produit synthétiquement en ajoutant de l’hydrogène au THC dans un processus chimique appelé hydrogénation.

Les différences entre le HHC et le THC

Le HHC est similaire au THC à bien des égards, mais il présente également quelques différences. Tout d’abord, le HHC est moins psychoactif que le THC, ce qui signifie qu’il ne provoque pas un état d’euphorie aussi fort ni autant d’effets secondaires. Certains utilisateurs rapportent que le HHC leur procure une sensation de clarté et de détente, sans altérer leurs facultés cognitives ou leur mémoire. On pense également que le HHC a moins d’impact sur le système cardiovasculaire que le THC, qui peut augmenter le rythme cardiaque et la pression artérielle.

Le HHC interagit avec les mêmes récepteurs du cerveau et du corps que le THC, à savoir les récepteurs CB1 et CB2. Ces récepteurs font partie du système endocannabinoïde, qui régule diverses fonctions telles que l’humeur, la douleur, l’appétit, l’inflammation et la réponse immunitaire. En activant ces récepteurs, le HHC peut produire divers effets en fonction de la dose, de la méthode de consommation et de la tolérance et de la sensibilité de l’individu.

Les avantages du HHC

Voici quelques-uns des avantages potentiels de l’HHC :

Soulagement de la douleur : le HHC peut avoir des propriétés analgésiques qui peuvent aider à soulager la douleur chronique, la douleur neuropathique et la douleur inflammatoire.

Anti-inflammatoire : Il peut avoir des effets anti-inflammatoires qui peuvent réduire le gonflement, la rougeur et l’irritation dans diverses conditions telles que l’arthrite, l’asthme et les troubles cutanés.

Anti-nauséeux : Des utilisateurs ont reconnu avoir des effets antiémétiques qui peuvent prévenir ou réduire les nausées et les vomissements causés par la chimiothérapie, le mal des transports ou d’autres facteurs.

Stimulation de l’appétit : Selon certaines études, il peut avoir des effets orexigènes qui peuvent augmenter l’appétit et la consommation de nourriture chez les personnes souffrant de cachexie, d’anorexie ou d’autres troubles de l’alimentation.

Anti-anxiété : Des effets anxiolytiques ont été mentionnés chez des patients aux Etats-Unis. Ces effets peuvent calmer les nerfs et réduire le stress et l’anxiété chez les personnes souffrant de troubles d’anxiété sociale, de troubles d’anxiété généralisée ou de troubles de stress post-traumatique.

Antidépresseur : Un effet très recherché par de nombreux utilisateurs c’est les effets antidépresseurs qui peuvent améliorer l’humeur et combattre la dépression chez les personnes souffrant de troubles dépressifs majeurs, de dysthymie ou de troubles affectifs saisonniers.

Neuroprotecteur : Les études sont encore à leurs débuts mais il se peut que le HHC ait des effets neuroprotecteurs qui peuvent prévenir ou ralentir la dégénérescence des neurones et des cellules cérébrales dans les maladies neurodégénératives telles que la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson ou la sclérose en plaques.

Les inconvénients du HHC

Voici quelques-uns des inconvénients potentiels de la HHC :

Incertitude juridique : Il n’est pas explicitement réglementé par l’Europe ou la France, ce qui signifie que son statut juridique n’est pas clair et peut varier en fonction de l’endroit où vous vivez et de la manière dont vous l’obtenez. Certains pays européens peuvent considérer le HHC comme une substance contrôlée ou un cannabinoïde synthétique qu’il est illégal de posséder ou de vendre. Vous devez toujours vérifier la législation locale avant d’utiliser ou d’acheter des produits à base de HHC.

Absence de réglementation : Les produits à base de HHC ne sont soumis à aucun contrôle de qualité ni à aucune norme de test de la part de l’union européenne, ce qui signifie qu’il n’existe aucune garantie quant à leur pureté, leur puissance, leur sécurité ou leur efficacité. Certains produits à base de HHC peuvent contenir des contaminants tels que des pesticides, des métaux lourds, des solvants ou d’autres cannabinoïdes susceptibles d’affecter leurs effets ou de provoquer des réactions indésirables. Vous devriez toujours acheter des produits HHC auprès de sources réputées (comme HHC.Paris, CBD Discounter,…) et vérifier leurs rapports de laboratoire s’ils sont disponibles.

Manque de recherche : C’est un cannabinoïde relativement nouveau qui n’a pas fait l’objet d’études approfondies de la part de scientifiques ou de professionnels de la santé. Il existe peu de preuves de ses bienfaits ou de ses risques pour la santé. La plupart des informations disponibles proviennent de rapports anecdotiques ou d’études sur les animaux qui peuvent ne pas être transposables à l’homme. Vous devez toujours consulter votre médecin avant d’utiliser les produits à base de HHC si vous souffrez d’une maladie ou d’un problème de santé.

Laisser un commentaire