Perdre du poids est le souhait de millions de personnes. Pour cela, il existe de nombreux remèdes. Cependant, l’efficacité des solutions proposées n’est pas la même. De même, certains remèdes sont moins accessibles que d’autres. Pour trouver un équilibre entre tous ces critères, nous vous recommandons le régime paléo. Il s’agit d’une solution qui refait surface depuis quelques années. Elle consiste à s’aligner sur le même régime alimentaire que celui adopté par nos ancêtres à leur époque. Quel est l’intérêt d’une telle alternative ? Quels sont ses principes ? Comment fonctionne-t-elle ? Voici tout ce qu’il faut savoir sur le régime paléo.

Régime paléo : qu’est-ce que c’est ?

Le régime paléo est un régime alimentaire qui existe à l’époque de nos ancêtres. A cette période, les hommes de cavernes avaient une alimentation particulière. Celle-ci consiste à se nourrir uniquement des aliments tels que les fruits à coque, les plantes sauvages, les baies, les légumes, les coquillages, du poisson, d’œufs et de gibiers. Les produits industriels tels que les céréales et les produits laitiers sont bannis.

Si ce régime est de plus en plus adopté depuis quelques jours, c’est parce qu’il est constaté après de nombreuses études qu’il y a un grand écart entre la santé physique dont jouissaient nos ancêtres et celle que connait la génération d’aujourd’hui. Pourtant, les besoins nutritionnels restent les mêmes. D’après le résultat des études cliniques effectuées sur les squelettes de cette époque, il est révélé que nos ancêtres n’ont jamais souffert de l’obésité ni du diabète. Ils n’ont jamais connu un taux élevé de cholestérol ou enregistré des calories en excès.

En revanche, depuis l’industrialisation du monde et l’avènement de l’agriculture des OGM, la santé des populations ne cesse de se dégrader. De nombreuses sources concordantes révèlent que ces maladies sont les conséquences d’une mauvaise alimentation. D’où il est important de retourner dans l’ancienne vie.

Quelle est l’origine du régime paléolithique ?

N’étant pas une invention ou une découverte, il est difficile d’attribuer ce régime alimentaire à une personne. Mieux, il s’agit de l’ensemble de ce que mangeaient les êtres humains à une époque. Toutefois, de nombreux professionnels de la santé ont mené des recherches afin de vérifier si l’absence de maladies chez les personnes de cette période est concrètement liée à leur mode d’alimentation.

Le premier auteur à s’intéresser à ce sujet en 1985 est le Docteur américain S. Boyd Eaten, anthropologue à l’Université d’Atlanta. En 1990, le Docteur Loren Cordain, chercheur à l’Université de Colorado a publié un livre ainsi que plusieurs articles sur le sujet. Dans ses publications, il révèle qu’il existe effectivement de lien entre la bonne santé des personnes et leur alimentation. Les conclusions de ces deux premiers chercheurs ont été confirmées par d’autres professionnels de la santé au début des années 2000.

Cependant, certaines réserves sont soulevées quant à l’adéquation de ce régime dans son état original au mode de vie actuel. De nombreux professionnels se demandent s’il ne serait pas mieux de cuire ces aliments avant de les manger que de les consommer à l’état cru comme à l’époque des ancêtres. Sur cette suggestion, les avis restent divergents.

Les principes du régime paléo

Le résultat le plus connu en adoptant ce régime alimentaire est la perte de poids. Il permet de bruler les graisses et d’éliminer les cellules graisseuses. Cependant, ce régime n’est pas uniquement recommandé dans le but de maigrir. Il est également un bon allié pour les sportifs. Il procure plus d’énergie et permet d’améliorer les performances.

Ce régime contribue à veiller à votre alimentation et à adopter une bonne hygiène. Il vous évite la consommation du pain et des pâtes qui sont des produits riches en glucides. Ainsi, votre foie est soulagé et débarrassé des graisses. Grâce aux nutriments naturels qu’il libère, le régime paléo vous prévient de nombreuses maladies. Il reste également un moyen efficace pour lutter contre les maladies chroniques. Au-delà de ces résultats, ce mode d’alimentation est avantageux sur plusieurs autres plans. Entre autres :

  • Il améliore la qualité de sommeil,
  • Il procure une excellente forme physique,
  • Il renforce la capacité intellectuelle,
  • Il donne une sensation de bien-être.

Régime paléolithique : comment fonctionne-t-il ?

Selon les recherches, les nutriments dont l’organisme a besoin sont définis par les gènes. Cependant, ces derniers n’ont jamais changé. Ce qui voudra dire que les besoins en alimentation sont restés les mêmes. Pourtant, un grand décalage est constaté entre le mode de vie d’aujourd’hui et celui des chasseurs cueilleurs.

Le fonctionnement du régime paléo s’observe sur plusieurs plans. Après l’analyse des squelettes des ancêtres retrouvés sur place par les anthropologues, il se révèle que les personnes de cette époque étaient minces et à la fois musclées. Elles ne souffraient ni de caries ni d’ostéoporose. Mieux, ce sont des êtres géants qui mesuraient 1,70 voire 1,80 m.

La comparaison entre les époques permet de constater que le régime paléolithique fournit moins de graisses saturées, de glucides et de sodium. Cette alimentation est composée environ de 30 % de protéines, 30 % de lipides et de 40 % de glucides. Cet équilibre apporte plus d’antioxydants, des sels minéraux et des vitamines à l’organisme.

Les aliments conseillés dans le régime paléo

Le régime paléolithique obéit à la consommation de certains aliments spécifiques. Son équilibre se base sur les différents nutriments qu’apportent ces aliments.

Les fruits

Les fruits sont des aliments qui apportent des fibres, des vitamines B, C, E, K et la pro-vitamine A. Ces nutriments améliorent le transit intestinal et participent à la satiété, au rassasiement et à la diminution du taux de mauvais cholestérol dans le sang. Ils possèdent également des vertus anti-inflammatoires et antioxydantes. Il est recommandé de consommer des fruits moins sucrés à l’image des baies rouges. La meilleure manière de profiter de cet aliment est de le prendre en guise de collation ou de dessert après vos repas.

Les légumes conseillés pour le régime paléo

En général, les légumes fournissent les mêmes substances alimentaires que les fruits. Mieux, ils sont riches en eau et vous permettent de vous hydrater en permanence. C’est pourquoi ils doivent être présents dans chacun de vos repas. L’idéal serait de les consommer à l’état cru comme à l’époque des chasseurs cueilleurs.

Cependant, si vous possédez un intestin sensible, il est conseillé de les cuire sous la vapeur avant de les prendre. Cette méthode permet d’éviter d’une part l’irritation de votre intestin et de conserver d’autre part les micronutriments. Cet aliment est moins sucré et ne fournit donc pas de calories.

Les graines

Les graines sont riches en acides gras mono-insaturés encore appelés oméga 9. Ces substances éliminent principalement le mauvais cholestérol dans votre sang. Il existe de nombreux types de graines. On peut citer :

  • Les graines de lin,
  • Les graines de chia,
  • Les graines de tournesol,
  • Les noix,
  • Les amandes,
  • Les pistaches,
  • Les noisettes.

Les graines de chia et les noix contiennent une forte dose d’oméga 3 qui est un excellent moyen de prévention des maladies cardiovasculaires. Elles apportent également des protéines, des vitamines B et E, de même que des minéraux tels que le magnésium, le potassium, le cuivre ou encore du fer. Les graines sont consommées de plusieurs manières. Elles peuvent être intégrées dans le petit-déjeuner, dans le plat de résistance et aussi dans le dessert.

Les gibiers ou les viandes maigres

D’après les études, les animaux sauvages sont dotés d’une chaire pauvre en lipides. Elle ne contient que 4 % de cette substance. Ce qui limite l’accumulation des graisses dans le corps. En revanche, la viande de ces mêmes animaux possède une forte teneur en protéines, en zinc, en fer et en vitamine B. Pour éviter la routine dans vos plats, vous pouvez l’alterner avec les fruits de mer, les poissons ou les œufs. L’idéal est qu’un de ces aliments figure dans chacun de vos plats.

Quels sont les avantages du régime paléo

Connaissez-vous les avantages de régime paléo sur la santé ? L’adoption de ce mode d’alimentation présente de nombreux bienfaits.

Diminue le taux des maladies cardiovasculaires

Si vous recherchez un remède simple pour prévenir les maladies cardiovasculaires, le régime paléo est un allié parfait. En effet, il est composé des nutriments qui vous protègent contre les troubles cardiaques. De même, c’est une solution bien efficace contre l’obésité et le diabète. Il peut aussi vous prévenir des troubles auto-immunes tels que la rhumatoïde, l’arthrite, la maladie cœliaque ou la sclérose.

Favorise le bien-être

Les aliments du régime paléolithique procurent une bonne santé et rafraichissent la peau. Ils améliorent la qualité de vos sommeils et permettent une récupération rapide de votre fatigue. C’est un régime moins riche en calories. Ainsi, il vous évite le risque de surpoids. Cependant, si vous souhaitez perdre rapidement de nombreux kilogrammes de calories en un temps record, il est recommandé d’associer à cette alimentation des activités physiques.

Permet de se détoxiquer

Le régime paléo assure également les fonctions de détoxication. Que vous souhaitez faire une purification sur le long terme ou sur le court terme, vous pouvez en toute quiétude adopter ce mode d’alimentation. Il limite les troubles digestifs et régule les fonctions intestinales. Sa concentration en protéines réduit le flux d’acidité dans votre corps.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici